Ecran adhésif léger d’étanchéité à l’air, ouvert à la diffusion, et de protection aux intempéries

Avantages

  • Protège la paroi: ouvert à la diffusion et étanchéité maximale à la pluie battante
  • 4 semaines d’exposition aux intempéries en cas de protection temporaire de dalles / planchers
  • Maintient les parois sèches grâce au film fonctionnel non poreux
  • Facile et sûr à travailler - adhère immédiatement sur des supports solides
  • Résistance au vieillissement et thermostabilité maximales, grâce au film TEEE
  • 3 mois d’exposition aux intempéries pour les toits inclinés et les murs

Domaine d'utilisation

Toit à forte pente et mur

Permet la réalisation de l’étanchéité à l'air sur les matériaux dérivés du bois et les supports minéraux. Convient particulièrement pour, par exemple, la réalisation de l'étanchéité à l'air par l'extérieur d'un bâtiment pour lequel les pierres en béton doivent rester apparentes à l'intérieur (comme un hall sportif).
La membrane protège la paroi des intempéries pendant la phase de chantier.

Protection temporaire du plancher

S'utilise également parfaitement comme couverture étanche à la pluie provisoire entre 2 étages d'une construction CLT (on peut même marcher dessus).

Consignes de mise en oeuvre

Conditions générales

Toit à forte pente et mur

L’écran SOLITEX ADHERO 1000 se colle avec le côté imprimé tourné vers la personne qui le met en œuvre, sur des supports solides (par exemple panneaux de sous-toiture en OSB, agglomérés, MDF, contreplaqués et en fibres de bois, couches d’enduit (plâtre, chaux, chaux-ciment), maçonnerie, béton, etc.). Sur les murs, les lés se posent aussi bien à la verticale qu’à l’horizontale, avec un chevauchement permettant l'écoulement de l‘eau. Si les quantités d’eau de pluie prévues sont importantes (comme au niveau du toit ou des murs avec une forte exposition à la pluie battante), nous recommandons la pose horizontale permettant l'écoulement de l‘eau.

Pour garantir leur étanchéité à l'air, il faut poser les lés sans plis. Lors de la pose, bien maroufler les lés avec PRESSFIX XL pour qu’ils adhèrent au support.

Sur les toitures inclinées d’au moins 14°, l’écran peut en outre servir de couverture provisoire pour une durée maximale de 3 mois, au sens de la réglementation de la Fédération allemande des artisans-couvreurs.
En outre, il convient d’utiliser les composants du système, dont le taquet d’étanchéité TESCON NAIDECK et les manchettes pour conduits / câbles KAFLEX / ROFLEX. Pour la pose et le collage, respecter les règles de la Fédération allemande des artisans-couvreurs.

Protection temporaire du plancher

L’écran SOLITEX ADHERO 1000 se pose avec la face imprimée tournée vers la personne qui le met en œuvre, sur des supports solides (p. ex. mode de construction CLT, panneaux OSB, agglomérés et contreplaqués).
Pour garantir leur étanchéité à l’eau, il faut poser les bandes sans plis. Lors de la pose, bien frotter les bandes avec une brosse ou PRESSFIX XL pour qu’elles adhèrent au support.

Si SOLITEX ADHERO 1000 est collé sur des éléments du plafond dès la préfabrication, il faut utiliser TESCON VANA pour le collage des joints entre l’élément et la bande. Choisir une largeur suffisante pour que l’écran puisse être collé sur au moins 5 cm de part et d’autre du joint. Au niveau des raccords, coller TESCON VANA également sur une largeur d’au moins sur l’écran SOLITEX ADHERO 1000. La hauteur du raccord au niveau des murs d’élévation sera ici d’environ 10 à 15 cm.

Sur les planchers de bâtiments à plusieurs étages construits en mode CLT ou ossature bois, SOLITEX ADHERO 1000 peut garantir une protection temporaire pour une durée maximale de 4 semaines.

Évacuer l’eau de la surface des éléments de construction, par ex. à l’aide d’ADHERO Floor Drain. Ne pas dépasser une hauteur d’accumulation temporaire de 30 mm (max. 24 heures).

Supports

Toit à forte pente et mur

Nettoyer les supports avant le collage. Le collage n’est pas possible sur des supports recouverts d’une fine couche de glace. Les matériaux à enduire ne doivent pas être recouverts de substances antiadhésives (p. ex. graisse ou silicone). Les supports doivent être suffisamment secs et solides.

Les collages et raccords peuvent se faire sur le bois raboté et verni, les matières synthétiques rigides, les métaux (par exemple conduits, fenêtres, etc.), les panneaux rigides dérivés du bois (panneaux de sous-toiture agglomérés, OSB, contreplaqués, MDF et en fibres de bois) et sur des supports minéraux comme le béton, la maçonnerie apparente ou les murs enduits.
Les supports en béton ou enduit ne peuvent pas être friables.

A l’utilisateur de vérifier l’adéquation du support ; le cas échéant, nous recommandons de procéder à des essais de collage. Lors du collage sur des panneaux de sous-toiture en fibres de bois ou des supports fragiles, le traitement préalable avec la sous-couche TESCON PRIMER est nécessaire.

Protection temporaire du plancher

Avant le collage, nettoyer les supports et éliminer les éléments qui dépassent. Le collage n’est pas possible sur des supports recouverts d’une fine couche de glace. Les matériaux à enduire ne doivent pas être recouverts de substances antiadhésives (p. ex. graisse ou silicone).
Les supports doivent être suffisamment secs et solides.

A l’utilisateur de vérifier l’adéquation du support ; le cas échéant, nous recommandons de procéder à des essais de collage.